WWW.THESIS.DISLIB.INFO
FREE ELECTRONIC LIBRARY - Online materials, documents
 
<< HOME
CONTACTS



«Traitement numérique de l'image Raphaël Isdant - 2009 1/ L'IMAGE NUMÉRIQUE : COMPOSITION ET CARACTÉRISTIQUES 1.1 - Le pixel: Une image numérique ...»

Traitement numérique de l'image

Raphaël Isdant - 2009

1/ L'IMAGE NUMÉRIQUE : COMPOSITION ET CARACTÉRISTIQUES

1.1 - Le pixel:

Une image numérique est constituée d'un ensemble de points appelés pixels (abréviation de

PICture Element) pour former une image. Le pixel représente ainsi le plus petit élément constitutif

d'une image numérique. L'ensemble de ces pixels est contenu dans un tableau à deux

dimensions constituant l'image :

Hauteur (lignes) Largeur (colonnes)

- 2009 1.2 - La Définition:

On appelle définition le nombre de points (pixels) constituant une image: c'est le nombre de colonnes de l'image que multiplie son nombre de lignes. Une image possédant 10 colonnes et 11 lignes aura une définition de 10x11. (Note :Lorsqu'on parle de la définition d'un écran, on n'indique Pas le résultat. Pour un périphérique d'acquisition d'image on indique le nombre total des pixels).

2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les Principaux formats d'affichage:

1 Pour afficher ces images, des formats d'affichages standards ont été définis en fonction de l'évolution des capacités matérielles des carte 3 graphiques et des écrans. Voici les principaux:

CGA (320 x 200) 4 couleurs.

VGA (640 x 480) 16 couleurs 7 SVGA (800x600) 256 couleurs XGA (1024 x 768) 256 couleurs SXGA (1280 x 1024) en 16milions de couleurs.

...

Voir plus d'information sur wikipedia

Formule : Calcul du nombre total des pixels dans une image:

Nombre total des pixels = colonnes x lignes.

Ex: 10x11= 110 pixels au total pour l'image ci-dessus.

- 2009 1.3 – La résolution :

- C'est le nombre de points contenu dans une longueur donnée (en pouce). Elle est exprimée en points par pouce (PPP, en anglais: DPI pour Dots Per Inch). Un pouce mesure 2.54 cm, c'est une unité de mesure britannique.

- La résolution permet ainsi d'établir le rapport entre la définition en pixels d'une image et la dimension réelle de sa représentation sur un support physique (affichage écran, impression papier...) 23dpi 50dpi Formule : Calculer la résolution à partir de la définition et de la dimension Résolution = définition (largeur) / dimension (largeur)

Ex: la résolution d'une image de 300 pixels de large mesurant 2 pouces de coté :

Résolution = 300 / 2 = 150dpi

–  –  –

- Ecrans d'ordinateur: 72 dpi. C'est aussi dans cette résolution que sont les images sur Internet. Attention, résolution peu adapté pour l'impression!

- fax: en générale en 200 dpi.

- Imprimantes grand public: entre 360 dpi et 1400 dpi. Cela permet d'obtenir une qualité tout à fait honorable pour tous les travaux courants (courriers, rapports, etc...)

- Scanners grand public: 300, 600 ou 1200 dpi.

- Matériel d'impression professionnel: aux minimum 4800 dpi (impression de qualité et grandes tailles pour les affiches).

–  –  –

La taille d'une image numérique peut se définir par:

* sa définition en pixels (ex : 640x480 pixels) * ses dimensions en pouces (ex : 12'') * sa résolution en dpi ou ppp. (ex: 300dpi) Ces 3 informations sont liées. Si vous en connaissez 2, vous pouvez calculer la troisième.

Formules :

Résolution = définition / dimension Définition = résolution x dimension Dimension = résolution / définition

Exercice:

Quelle serait la définition en pixel d'une feuille de 8,5 pouces de largeur et 11 pouces en hauteur scannée à 300dpi?

Réponse:

300 X 8,5 = 2550 pixels 300 X 11 = 3300 pixels La définition de l'image serait donc de 2550 X 3300 pixels 1.4 - CODAGE DES COULEURS (ou profondeur des couleurs) En plus de sa définition, une image numérique utilise plus ou moins de mémoire selon le codage des informations de couleur qu'elle possède. C'est ce que l'on nomme le codage de couleurs ou profondeur des couleurs, exprimé en bit par pixel (bpp): 1, 4, 8, 16 bits...

En connaissant le nombre de pixels d'une image et la mémoire nécessaire à l'affichage d'un pixel, il est possible de définir exactement le poids que va utiliser le fichier image sur le disque dur (ou l'espace mémoire requis en RAM pour réaliser un calcul sur cette image) Formule: Calculer le poids d'une image en octet Nombre de pixel total X codage couleurs (octet) = Poids (octet) Petit rappel du code binaire, utilisé par l'ordinateur pour enregistrer des informations.

On sait que:

1bit = permet de stocker 2 états; (0 ou 1) = 2 1 2bits = permet de stocker 4 états, = 2 2 4bits = permet de stocker 16 états, = 2 4 8bits = permet de stocker 256 états, = 28 etc...

Un ensemble de 8bit forment 1 Octet.

1024 Octets forment un kilo-octet (Ko).

1024 Kilo-Octets forment un Mega-Octet (Mo)...Giga-Octet...Terra-Octet...

–  –  –

- Codage en 1 bit par pixel (bpp) : = 21 = 2 possibilités: [0,1] = Chaque pixel peut donc avoir 2 couleurs possibles : soit noir ou soit blanc

–  –  –





- Codage en 8 bits par pixel (bpp) = 28= 256 possibilitées Chaque pixel peut avoir 256 nuances de gris possibles

- Codage en 16 bits par pixel (bpp) = 216= 65536 possibilitées Chaque pixel peut avoir 65536 nuances de gris possibles

–  –  –

Note: Avec 256 couleurs, certains dégradés de cette image apparaîtront tramés, la qualité est proche de la photo mais il est possible de faire beaucoup mieux...

Le prochain mode de couleur montre l'intérêt d'utiliser des « couches » de couleurs.

- 2009

Les Modes colorimétriques RVB / CMJN:

Afin de créer des images encore plus riches en couleurs (et donc disposer de plus qu'une palette limitée à 256 couleurs), l'idée de mélanger des couleurs primaires en « couches » est arrivée. Il faut savoir qu'il existe deux systèmes de représentation des couleurs par mélange, selon qu'on les

reproduisent sur un écran d'ordinateur ou sur support papier via une imprimante :

–  –  –

- Avec un codage en RVB 8 bits PAR COUCHE:

Chaque couche utilise 8bit (1 octet), soit 256 nuances possibles: 8Bits pour le Rouge, 8bit pour le Vert et 8bits pour le Bleu. Donc utilisation de 3 x 8bits = 24 bits utilisées au total.

= 256 x 256 x 256 = 224= 16,7milions Chaque pixel peut prendre 16,7Milions de couleurs possibles!

- Avec un codage en RVB 16 bits PAR COUCHE:

Chaque couche utilise le double, soit 16bits! (65535 nuances). 3 x 16 = 48bits utilisées au total.

–  –  –

- Avec un codage en CMJN 8 bits PAR COUCHE:

Chaque couche utilise 8bit (soit 256 nuances possibles): 8Bits pour le Cyan, 8bit pour le Magenta, 8bits pour le Jaune et 8bits pour le Noir. Donc utilisation de 4 x 8bits = 32 bits utilisées au total.

= 256 x 256 x 256 x 256 = 232= 4 milliards 4 milliards de nuances de couleurs sont possibles!

- Avec un codage en CMJN 16 bits PAR COUCHE:

Chaque couche utilise le double, soit 16bits! (65535 nuances). 3 x 16 = 64bits utilisées au total.

= 65535 x 65535 x 65535 x 65535 = 248= 18446744073709551616 nuances de couleurs sont possibles!

–  –  –

Les caractéristiques de l'image numérique sont donc:

- Sa définition en pixels (pixel = Picture Element), sa résolution en DPI ou PPP.

(Dot Per Inch ou Point Par Pouce )

- Son codage ou profondeur de couleur exprimé en bit par pixel (bpp).

- Son mode colorimétrique (RGB ou CMJN), composition des multiples couches.

Formules:

Nombre total de pixels = pixels Largeur x pixels Hauteur.

Résolution = définition / dimension Définition = résolution x dimension Dimension = résolution / définition Nombre total de pixels X codage couleurs (octet) = Poids (octet) (Rappel) 8bit = 1 octet

Exemple: Calcul du poids de l'image du début du document (10x11 en bitmap noir et blanc):

Total des pixels: 10 x 11 = 110 pixels

–  –  –

Les images matricielles (ou image en mode point, en anglais « bitmap » ou « raster ») sont celles que nous utilisons généralement pour restituer des photos numériques.

Elles reposent sur une grille de plusieurs pixels formant une image avec une définition bien précise. Lorsqu'on les agrandi trop, on perd de la qualité (« pixelisation »).

- Les images Vectorielles:

Ce sont des images dont la particularité est que chaque forme qui la compose est décrite mathématiquement à partir de points et de tangentes. Elle ne peuvent pas décrire une image trop complexe comme une photographie, mais sont tout à fait adaptées au rendu typographiques, aux logos et autres formes composées de tracés simples.

- 2009

3/ LES FORMATS DE FICHIER BITMAP

3.1 – Principaux formats de fichier non compressés:

Ce sont les formats de fichiers dit « non destructifs ». Ils enregistrent chaque pixel d'une image comme nous l'avons vu précédemment, et utilisent en général beaucoup de mémoire. De part leur poids élevé, ils ne sont pas adaptés pour le web mais doivent être utilisés lorsqu'on à besoin de préserver la totalité des informations d'une image pour retravailler dessus par exemple.

.PSD : Format natif de Photoshop, c'est un méta-fichier qui peut contenir du bitmap et du vectoriel. La couleur peut être codée sur 8, 16, 24 ou 32 bits, en Noir et Blanc, RVB et CMJN. Il gère la transparence, les couches alpha et peut prendre énormément de poids suivant le nombre de calques utilisés (chaque calque ajouté pèse !).BMP : Format natif de windows, il permet d'enregistrer des images bitmap en 1, 4, 8 ou 24 bit en mode RVB. Il gère également les palettes pour les couleurs en mode indexées.

.TIFF : il permet de stocker des images de haute qualité en noir et blanc, couleurs RVB, CMJN jusqu'à 32 bits par pixels. Il supporte aussi les images indexées faisant usage d'une palette de couleurs, les calques et les couches alpha (transparence).

.RAW : C'est un format brut qui « code» les images avec un maximum d'information suivant le capteur de l'appareil qui l'a crée. Il permet ensuite de développer numériquement ses photos en les enregistrant en.tiff avec les réglages souhaitées (températures de couleurs, contrastes...). - 2009 3.2 – Principaux formats de fichier compressés:

Ce sont les formats de fichiers dit « destructifs ». Ils permettent, selon un algorithme particulier, de gagner plus ou moins de mémoire en supprimant certaines informations peu ou non perceptible par l'œil humain. Ils sont particulièrement adaptés à internet, mais ne doivent pas être utilisés lors d'un travail de création sous photoshop car chaque nouvel enregistrement détériore un peu plus le fichier. On les utilisera donc pour exporter des images destinées à la visualisation sur internet ou l'archivage.

.JPG : Norme de compression pour les images fixes ; Elle donne la possibilité de sélectionner le taux de compression en fonction du niveau de restitution recherché (qualité réglables sur une échelle de 0 à 12). Elle supprime les informations redondante et les détails fins. Fonctionne en 8 bit/pixel en RVB ou CMJN.

.GIF : C'est un format léger qui peut également contenir des animations. Une image GIF ne peut contenir que 2, 4, 8, 16, 32, 64, 128 ou 256 couleurs parmi 16.8 millions dans sa palette en mode RVB. Elle supporte également une couleur de transparence.

.PNG : il permet de stocker des images en noir et blanc (jusqu'à 16 bits par pixels), en couleurs réelles (True color, jusqu'à 48 bits par pixels) ainsi que des images indexées, faisant usage d'une palette de 256 couleurs. Il offre enfin une couche alpha de 256 niveaux pour la transparence.

–  –  –

La compression de donnée consiste à obtenir des fichiers plus léger, afin d'améliorer la vitesse de transfert sur internet ou limité l'espace de stockage utilisé sur un disque dur.

Il existe deux principaux types de compression:

- La compression sans perte:.zip.cab.rar.ace.7z.tar.gzip...

appelée aussi « compactage », cette solution consiste simplement à coder les données binaires de manière plus concise dans un fichier. Elle permet ainsi de retrouver la totalité des informations après une procédure de décompactage.

Utilisation : Au cours de la chaîne de production et pour archivage Ex : Lors du travail de retouche d'image, archivage de projets...

- La compression avec perte:.jpg.gif.

Concernant essentiellement les fichiers de média (image, son, vidéo), elle consiste en une « réduction » de l'information basée sur notre propre limite humaine à percevoir ces médias. Puisque l'œil ne perçoit pas nécessairement tous les détails d'une image, il est possible de réduire la quantité de données de telle sorte que le résultat soit très ressemblant à l'original, voire identique, pour l'œil humain.

Utilisation : En fin de chaîne de production, lors de la diffusion numérique Ex : Site Internet, Logiciel sur appareil mobile, présentation interactive...



Similar works:

«Turkish Sustainable Energy Financing Facility Developed and funded by Supported by Partner Banks Project Consultants The EBRD’s Sustainable Energy Initiative The European Bank for Reconstruction and Development (EBRD) was the first international financial institution to establish a TurSEFF is specialised energy efficiency team in 1994, and the Bank has part of the accumulated valuable expertise in innovative energy efficiency EBRD’s financing. The Bank’s transition and environmental...»

«Low Band High Performance Preamp Larry – W7IUV Revision 6 copyright 1998-2013 Note: Please read the entire document before starting to build this project. There is data contained within that is necessary to obtain maximum performance from this circuit. My search for a low band preamp started many years ago. When I started using RX antennas for 160 meter work, it became necessary to increase the signal levels obtained from the small RX antennas. After many false starts with Nuvistors, JFETS,...»

«The Effects of Merit-Based Financial Aid on Drinking in College Benjamin W. Cowan†§and Dustin R. White‡§ June 23, 2015 Abstract We study the effect of state-level merit aid programs (such as Georgia’s HOPE scholarship) on alcohol consumption among college students. Such programs have the potential to affect drinking through a combination of channels–such as raising students’ disposable income and increasing the incentive to maintain a high GPA–that could theoretically raise or...»

«MEMORANDUM TO: Members, The New York State Commission of Forensic Science FROM: Marvin E. Schechter, Esq. DATE: March 25, 2011 SUBJECT: ASCLD/LAB AND FORENSIC LABORATORY ACCREDITATION: AN ANALYSIS I. INTRODUCTION The New York State Commission on Forensic Science (CFS)) has the statutory authority to accredit all forensic laboratories operating in New York State.1 The CFS make-up includes a diverse group of representatives vested with the responsibility of laboratory oversight, including a...»

«R. A. Long High School Student Handbook 2016-17 RESPECT-ACHIEVE-LEAD A Tradition of Excellence The mission of the Longview School District is to ensure that every student learns the skills, attitudes, and knowledge to become a responsible, productive, citizen in a rapidly changing society. This is accomplished: through a partnership of students, staff, parents, and community focused on results; in a supportive, caring innovative environment; with a commitment to challenge each learner to reach...»

«IPFIX Working Group B. Claise Internet-Draft P. Aitken Intended Status: Standards Track A. Johnson Expires: November 31, 2010 Cisco Systems, Inc. G. Muenz TU Muenchen May 31, 2010 IPFIX Export per SCTP Stream draft-ietf-ipfix-export-per-sctp-stream-08 Abstract This document specifies an extension to the specifications in RFC5101, IP Flow Information Export (IPFIX), when using the Partial Reliability extension of SCTP (PR-SCTP, Partial Reliability Stream Control Transmission Protocol). When...»

«FOR IMMEDIATE RELEASE Mosaic Rebooted: A Fresh Experience at Esplanade’s Mosaic Music Weekend Explore different genres – electronic, folk, indie, jazz, pop and rock – over four days SINGAPORE, 19 July 2016 – Esplanade – Theatres on the Bay presents four intense days of great music at Mosaic Music Weekend from 1 to 4 September 2016. Said Melissa Poon, Programmer, The Esplanade Co Ltd, “Esplanade’s Mosaic presentations are always about artists and their music. When you come for a...»

«AVEA ventilator quick tips ® Critical care ventilation User interface A B C D E A. Main: Returns the display to the main screen. B. Event: Select events to record to trends. C. Alarm silence: 2 minute silence period.D. Suction: 3 functions: 1. ↑O2 maneuver for 2 minutes.2. Disables demand flow on loss of PEEP.3. Alarms silenced for 2 minutes. E. Nebulizer: 20 minutes, synchronized with inspiration. ® The AVEA ventilator’s quick tips card is not intended as a replacement for the...»

«Town of Chester – Board of Selectmen Meeting – June 25th, 2009 Town of Chester BOS Meeting June 25th, 2009 Town Hall Approved Minutes I Preliminaries 1.1 Call to Order Chairman Hassam called this meeting of the Town of Chester Board of Selectmen to order at 7:00pm.1.2 Roll Call Selectmen present: Joe Castricone James Hassam Stephen Landau Selectmen absent: Robert Brown Jack Cannon Members of the Public present, at various times: Rich Antoine, Fire Chief Aaron Berube, Police Sergeant Bill...»

«Preaching in the African Context: How We Preach Preaching in the African Context How We Preach Africa Ministry Series Preaching in the African Context: How We Preach Preaching in the African Context How We Preach by Bishop Eben Kanukayi Nhiwatiwa Africa Ministry Series Africa Ministry Series Preaching in the african context: how we Preach Copyright © 2012 Discipleship Resources International. All rights reserved. No part of this book may be reproduced in any manner whatsoever without written...»

«Minutes of Lower Severn Internal Drainage Board held at 2.30pm on 11th June 2014 at the Gloucester Farmers’ Club Gloucester.Present: Mr G Littleton – Chairman Cllr M Riddle Vice-Chairman Ald’ B Richards Mr M Barnes Ald’ K Walker Mr A Hobson Ald’ M Bridge Mr R Merrett Ald’ M Sykes Mr J Roy Cllr B Behan Dr C Studholme Cllr P Abraham Miss R Hewlett Cllr J Jones Mr R Few Ald’ C Williams Mr R Brown Cllr P Awford Mr J Hore Cllr J Porter Mr D Watts Cllr N Stephens Mr D Banwell Mr R...»

«The Wood Sanding Book by Sandor Nagyszalanczy Sandor Nagyszalanczy The wooden Sanding e-book explores abrasive materials, machines, and methods. Compiled from the study and event of veteran furnishings maker and writer Sandor Nagyszalanczy, this booklet is designed to extend your realizing of abrasives and the multitude of jobs they could practice within the workshop. you will the right way The Wood Sanding Book to accomplish those projects successfully and get stable effects even if you're...»





 
<<  HOME   |    CONTACTS
2017 www.thesis.dislib.info - Online materials, documents

Materials of this site are available for review, all rights belong to their respective owners.
If you do not agree with the fact that your material is placed on this site, please, email us, we will within 1-2 business days delete him.